Chargement en cours ...
kasbah Marrakech

Kasbah Marrakech

Région Marrakech

Marrakech
Marrakech (en arabe : مراكش, en tamazight ⵎⵕⵕⴰⴽⵛ, Murrākush et plus anciennement AMUR N AKUC), surnommée la Perle du Sud ou Porte du Sud et la Ville rouge ou Ville ocre, est une ville du Maroc, dans l'intérieur des terres, au pied des montagnes de l'Atlas.
La ville a été fondée en 1062 par youssef bno tachafin, roi de la dynastie berbère des Almoravides. Dans le passé, le Maroc était connu en Orient sous le nom de Marrakech (appellation toujours d'actualité en Iran) ; le nom Maroc provient lui-même de la déformation de la prononciation portugaise de Marrakech : Marrocos.
Marrakech compte environ 909 000 habitants (recensement de 2012) répartis sur une superficie de 230 km2. La densité de population atteint les 350 habitants à l’hectare dans la Médina. C'est la quatrième plus grande ville du Maroc après Casablanca, Rabat et Fès. La ville est divisée en deux parties distinctes : la Médina ou ville historique (dix kilomètres d'enceinte) et la ville nouvelle dont les quartiers principaux s'appellent Guéliz et Hivernage. Le Guéliz constitue aujourd'hui le centre-ville commercial. Il fut fondé par les Français lors du Protectorat. Le quartier de l'Hivernage concentre de nombreux complexes hôteliers. Depuis quelques années, la ville s'agrandit en périphérie, notamment à l'ouest avec l'apparition de nouveaux quartiers résidentiels comme pour la région de Targa ou l'extension de l'avenue Mohammed-VI, ou au nord Tamansourt.

Wikipedia

Lalla Takerkoust
Lalla Takerkoust (en arabe : للا تاكركوست) est une ville du Maroc. Elle est située dans la région de Marrakech-Tensift-El Haouz.
À proximité de la ville, le barrage de Lalla Takerkoust sur l'oued N'Fiss, construit à l'époque du roi Hassan II, a remplacé un barrage plus ancien datant de l'époque du Protectorat. La retenue du barrage accueille des activités sportives et touristiques.

Wikipedia

Amezmiz
Amizmiz (du berbère Amz-miz, en tifinagh : ⴰⵎⵥⵎⵉⵥ, en arabe : أمزميز) est une petite ville de 13 000 habitants au Maroc située à 55 kilomètres au sud-ouest de Marrakech, au pied du Haut Atlas.
L'étymologie la plus probable suggère une connexion avec le mot asemmid ("froid" en tamazight). La racine du mot ("SMD") se retrouve également dans "Masmuda", la fameuse confédération tribale du Haut Atlas d'où est issue la dynastie Almohade.
Le village est séparé en deux parties par un oued portant le même nom. Le bourg principal se nomme Amizimiz-Amadel et est situé en rive droite de l'oued, l'autre bourg, nommé Amizmiz-Regraga, est situé sur les hauteurs en rive gauche de l'oued, tandis que la route qui mène vers le barrage d'Ouirgane abrite le cercle d'Amghras.
Amizmiz est le centre d'un ensemble de douars célèbres par leurs productions agricoles avec notamment les noix, la grenadine, mais surtout l'huile d'olive, véritable marque de fabrique de cette région qui avait ébloui les Français pour ses richesses aussi bien naturelles que culturelles ; en effet, cohabitaient dans cette contrée aussi bien des juifs et musulmans Amazighs que des Français installés depuis les années 20 et ce jusqu'à la fin du protectorat français en 1956.

Wikipedia

Atlas Montagne
Atlas Montagne est une chaîne montagneuse marocaine orientée sud-ouest/nord-est. Cette chaîne appartient au massif de l'Atlas et plus précisément, à l'un des trois éléments de l'Atlas marocain, les deux autres étant le Moyen Atlas et l'Anti-Atlas. C'est le massif le plus élevé d'Afrique du Nord, parfois surnommé le « toit du Maroc » ou encore, le « toit de l'Afrique du Nord ». Il forme une immense barrière d'environ 750 kilomètres de longueur qui délimite le Maroc saharien du Maroc atlantique et méditerranéen. Il constitue la pièce maîtresse du domaine altimontain de ce pays — dont l'ensemble couvre 100 200 km2 de superficie. La population, principalement berbère amazigh, vit du pastoralisme et de l'agriculture.

Wikipedia
Inline - auto detect width / height
Accéder au site